Aménager une chambre d’enfant pour des nuits paisibles

Chambre de bébé aménagée de façon à lui garantir de bonnes nuits de sommeil

S’il y a bien une chose que tous les jeunes parents attendent avec impatience, c’est le moment où leur petit bout de chou commencera enfin à faire ses nuits ! Mais pour éviter les problèmes d’endormissement ou les réveils multiples, il faut veiller à lui offrir un environnement propice au repos. Voici nos conseils pour aménager une chambre de bébé afin qu’il passe des nuits paisibles.

Bien choisir le lit de bébé

Pour un enfant comme pour un adulte, la literie joue un rôle essentiel dans la qualité du sommeil. Un matelas inconfortable rendra l’endormissement plus difficile et le sommeil moins réparateur.

Lorsque vous choisissez un lit pour votre bébé, veillez avant tout à la qualité du matelas ! Celui-ci est bien plus important que le cadre du lit, qui n’est là « que » pour assurer la sécurité de bébé et décorer sa chambre.

Voici quelques critères à prendre en compte lors du choix du matelas de bébé :

  • Le matelas doit être à la même taille que le lit ;
  • Il doit avoir une épaisseur de 12 à 15 cm (normes de sécurité NF) ;
  • Il doit répondre à la norme anti-feu EN 597-1 ;
  • Sa densité doit être comprise entre 20 et 22 km/m3 (ni trop ferme, ni trop mou) ;
  • Sa matière doit être naturelle et hypoallergénique.

Rappelons enfin que la durée de vie d’un matelas pour enfant est de 3 à 5 ans : privilégiez l’achat d’un matelas neuf plutôt qu’un matelas d’occasion.

Bébé qui dort paisiblement dans son lit à barreaux

Source : gettyimages.fr

Lui offrir un cadre rassurant

Plusieurs autres éléments peuvent permettre d’offrir à votre bébé un environnement paisible, propice à l’endormissement et au repos.

Par exemple, n’hésitez pas à laisser quelques peluches dans son lit. S’il possède un doudou, celui lui permettra de mieux vivre la séparation. C’est d’ailleurs pour ça que les spécialistes parlent d’objet transitionnel : grâce à lui, l’enfant est capable de mieux supporter les moments où il se retrouve seul, sans ses parents.

De nombreux parents sont tentés d’installer une veilleuse dans la chambre de leur enfant, voire de laisser la lumière allumée la nuit. En réalité, cela n’est pas nécessaire avant l’âge de 18 mois. Avant cet âge, cela peut même gêner l’endormissement.

Quant à la tétine, si elle n’est pas absolument indispensable à votre enfant, mieux vaut ne pas la lui donner pour éviter les réveils multiples à chaque fois qu’il la perd.

Que faire si mon enfant dort mal ?

Si malgré toutes vos précautions, vous remarquez que votre enfant présente des troubles du sommeil, n’hésitez pas à consulter un spécialiste.

Un ostéopathe pourra par exemple le manipuler pour délier les tensions présentes dans son corps et lui permettre d’être plus apaisé et donc de mieux dormir.

Votre pédiatre pourra également vous accompagner et vous proposer un traitement homéopathique pour apaiser les nuits de votre enfant.